Cam

Jérémiade

Je pourrai écrire que, par chance, il faisait encore beau et chaud aujourd’hui, que j’ai pu voir Volkan ce matin, Robin cet aprèm', et Théo après le boulot, jusqu’à 22h.
Mais au lieu de ça, je vais (encore) me plaindre, parce qu’apparemment c’est mon mood en ce moment.

Déjà, l’état de ma porte est invivable, mon studio tombe en ruine, ça me fait chier. J’ai envie de déménager, changer tous mes meubles et posséder un putain de balcon.
C’est devenu un supplice d’aller travailler, alors que j’aimais bien ça au début. Mais même les enfants subissent la situation du Covid, et ça se voit sur leurs comportements : ils sont infernaux. J’ai passé la soirée à crier, ce qui n’a évidemment rien arrangé. Je ne parle même pas de mes trois directeurs d’équipe, qui ne sont jamais présents… Le manque d’effectif est difficile à gérer. Je ne suis pas prof, je ne suis pas censée me retrouver seule avec plus d’une vingtaine de mômes, sans aide, et devoir habiller ceux qui partent en même temps.
Voir mes potes, c’est cool, avoir toujours les mêmes sujets de discussions plutôt superficiels, moins. Ça me manque ces moments où, en soirée, tu t’éloignais fumer avec un(e) inconnu(e) pour parler de tout et de rien, mais de manière profonde et intéressante. Rencontrer du monde me manque. J’aimerai changer un peu de cercles.

Puis y a moi. Je ne dessine plus, je n’écris plus, je ne lis plus, je ne photographie plus, je ne danse plus… je n’arrive même plus à m’intéresser à un bon film ou une série cool ! Pourtant ce n’est pas l’envie de faire les choses qui manque, ni même le temps… mais je n’y arrive pas… J’sais pas trop pourquoi. À force de vouloir faire tout je ne fais rien. Aucune productivité. Tellement frustrant. J’ai l’impression d’être inintéressante au possible.
Bref. Déjà que niveau stimulation mentale c’est le néant, je ne parle même pas du physique. Aucun sport depuis des lustres. Je mange n’importe quoi, comme d’hab. Je stagne à 49-50 kilos, mais même avec ça je ne parviens pas à m’apprécier en ce moment, je me trouve HORRIBLE, je ne sais pas ce qui m’arrive. Pourtant j’allais tellement bien y a quelques mois. Je me suis livrée à quelques achats compulsifs pour compenser.

Urgh, c’est déprimant. J’ai vraiment besoin de changement.